ARTICLE SUD OUEST SUR ROYAL JOUET

article écrit par Étienne Millien (merci a lui pour ce super article)

Jouets vintage en un clic !
(royaljouet.fr)

ENTREPRISE Un Cenonnais a créé le site royaljouet.fr, une boutique en ligne pour trouver des jeux vidéo et de société de seconde main ou de collection

royaljouet.fr article écrit par Étienne Millien e.millien@sudouest.fr
Avec son site, Alexandre Gueyffier s’adresse aux collectionneurs comme aux amateurs. PHOTO E. M.

Même s’il consacre toute énergie à son entreprise depuis deux ans, Alexandre Gueyffier prend encore parfois le temps de jouer. « La dernière fois, c’était avec des amis, on a fait une partie de “Scene It”, une sorte de questionnaire sur un film. Là, c’était la version Harry Potter. Ça a tellement
plu à un de mes copains qu’il me l’a acheté quelques jours plus tard. Et j’ai vendu depuis la deuxième boîte sur Internet. » Jeu et commerce, voilà les deux moteurs d’Alexandre et de sa société. Passionné par les jouets, il
les accumule depuis l’enfance : « Aujourd’hui, ils occupent une pièce de 8 à 9 m² dans laquelle je n’arrive presque plus à rentrer. » Au total, le Cenonnais estime son total à plus de 5 000 pièces si on compte les jeux de société, les jeux vidéo et les figurines.

Vide-greniers

Pour accumuler un tel trésor de guerre, le jeune homme a eu besoin
de patience et de détermination. « Cela fait 20 ans que j’écume
les vide-greniers. J’y suis tous les week-ends. Ce qui me plaît, évidemment,
c’est de trouver l’objet rare, comme cette BD à moins d’un euro qui en valait 100. Surtout, ça me permet de ne pas rester enfermé, comme lorsque je vendais de l’électronique. »

Vendeur dans une grande surface, Alexandre Gueyffier a été licencié il y a deux ans et c’est cet événement qui a permis de transformer sa passion en activité. « Je pensais ouvrir une boutique, car je me suis aperçu que les gens de 30-40 ans sont eux aussi intéressés par les jouets, pas seulement les enfants. Il y a des collectionneurs et des amateurs. Et puis on accepte aujourd’hui d’acheter des produits d’occasion, qu’il s’agisse de Legos vendus en vrac ou d’un jeu de société qu’on aimait bien il y a quelques années. »

Accompagné par le CIDFF Gironde, il a travaillé son projet pour trouver un équilibre entre débouchés de vente et charges de gestion. « Avec un stock comme le mien, il me faudrait beaucoup de place dans une boutique et je
ne peux pas payer un loyer encore. Sur Internet, je travaille de chez moi. »

Fiches techniques

Sur son site, Alexandre affiche environ cent cinquante références
pour le moment. Chacune s’accompagne d’une description détaillée.
« Je rédige des fiches pour chaque produit afin de le décrire précisément pour les clients, mais aussi afin de réaliser un meilleur référencement. Sans budget publicité pour le moment, je dois impérativement voir mon site et mes produits ressortir très vite dans les recherches sur Google. »

Le petit garçon qui vendait des cailloux aux passants pour s’acheter
des bonbons a donc développé ses compétences commerciales.
Il utilise parfois le site leboncoin.fr ou Facebook. Sur la plateforme, les collectionneurs ont créé des communautés dans lesquelles ils échangent sur leurs besoins et leurs envies. « Je propose aussi sur mon site de rechercher
des pièces particulières pour les passionnés. » D’ici deux ans, Alexandre sait qu’il doit déménager. D’ici-là, espère-t-il, sa formation en e-commerce lui permettra de développer suffisamment son site. « Je viens juste de commencer à l’automne et j’ai confiance. À Noël, j’ai déjà eu des commandes des quatre coins de la France. C’est prometteur.»

Article écrit par :
Étienne Millien sud ouest
e.millien@sudouest.fr

https://www.sudouest.fr/gironde/cenon/

(Merci a lui pour ce super article)

royaljouet.fr

Laisser un commentaire